Portage salarial au Vietnam

New Horizons vous permet de recruter au Vietnam, en 48 heures seulement

Développez vos activités au Vietnam, sans société

New Horizons propose des solutions complètes en matière d’emploi pour les entreprises qui souhaitent recruter des employés et assurer la distribution de salaires au Vietnam. Grâce à notre société de portage salarial au Vietnam et à notre statut d’employeur de référence, nous gérons la paie, les prestations sociales et les dépenses de votre entreprise dans ce pays. De plus, nous supervisons les fonctions des ressources humaines, ainsi que la conformité avec la législation fiscale et celle du travail.

New Horizons agira comme employeur de référence pour vos employés, cela signifie que vous pouvez commencer à faire des affaires au Vietnam sans avoir recours à une société locale. Non seulement votre entreprise peut se lancer plus rapidement sur le marché, mais elle économisera aussi des milliers de dollars en coûts d’expansion.

Seule société de portage salarial au Vietnam à disposer d’une équipe de recrutement interne, New Horizons se chargera de recruter et d’intégrer votre personnel dans ce pays. Nous recrutons les employés conformément à la réglementation du travail au Vietnam et nous coordonnons toutes les demandes de remboursement des dépenses et le paiement des prestations sociales. Bien que nous agissions en tant qu’employeur de référence de vos employés, vous conservez une autonomie et un contrôle total sur tous les employés.

Notre société de portage salarial simplifie votre expansion au Vietnam

New Horizons permet à votre entreprise de développer ses activités au Vietnam, sans créer de filiale.

Accès rapide au marché

New Horizons vous permettra de recruter et d'intégrer des professionnels au Vietnam en 48 heures seulement.

Réduction des coûts

Sans avoir besoin d'établir une entité légale au Vietnam, un partenariat avec notre solution de portage salarial peut vous aider à économiser jusqu'à 85% des coûts.

Service de paie

Traitement simplifié des salaires et de la paie, y compris les cotisations sociales, les impôts et toute autre soumission légale requise.

Intégration des employés

Utilisez la disposition applicable pour tous les types de contrats de travail au Vietnam, qu'il s'agisse de contrats à durée déterminée ou indéterminée.

Equipe juridique et RH

Un soutien complet pour les renouvellements de contrats, la procédure légale de licenciement, la gestion des congés annuels, le soutien en matière de ressources humaines ainsi que des conseils stratégiques supplémentaires.

Conformité à la législation

Nous veillons à ce que les contrats de travail soient conformes et respectent la législation du travail et les pratiques exemplaires d'usage au Vietnam.

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur print

New Horizons vous offre des conseils au quotidien pour aider votre entreprise à comprendre la législation et la réglementation du travail au Vietnam. Nous fournissons également des informations sur les exigences obligatoires en matière de paie et nous prenons en charge toutes les obligations locales liées au travail. Le partenariat avec notre société de portage salarial est le moyen le plus rapide et le plus rentable d’accéder au marché vietnamien.

Droit du travail au Vietnam

Contrats de travail au Vietnam

La loi vietnamienne oblige les employeurs à rédiger des contrats de travail écrits lorsqu’ils recrutent du personnel. Les contrats doivent être concis, rédigés en termes clairs, et décrire la rémunération, les avantages et les responsabilités de l’employé, ainsi que les règles relatives à la cessation d’emploi. 

Les offres et les contrats de travail doivent être rédigés en vietnamien et en anglais. Toute référence au salaire et aux prestations doit être faite en dong vietnamien (VND), plutôt qu’en devise étrangère.

En s’associant à notre PEO au Vietnam, l’équipe d’experts locaux de New Horizons peut vous aider à rédiger des contrats de travail solides et conformes aux réglementations locales.

Vacances au Vietnam

Au Vietnam, il y a 10 jours fériés chaque année. Le Nouvel An lunaire du Têt est une semaine de vacances.

Les jours fériés sont les suivants :

  • Jour de l’an – 1er janvier – un jour de congé
  • Tết (Le Nouvel An lunaire) – du dernier jour du dernier mois lunaire au 5ème jour du premier mois lunaire – cinq jours de congé
  • Commémorations des Hung Kings – 10e jour du 3e mois lunaire – un jour de congé
  • Journée de la libération du sud pour la réunification nationale – 30 avril – un jour de congé
  • Journée internationale du travail – 1er mai – un jour de congé
  • Fête nationale – 2 septembre – un jour de congé

Les employés internationaux au Vietnam ont droit à un jour de congé payé le jour de la fête nationale.

Date
Description
1 Jan
New Year’s Day
23 Jan
Tet Holiday
24 Jan
Tet Eve
25 Jan
Tet Nguyen Dan
26 Jan-29 Jan
Tet holiday
02 Avr
Hung Kings Temple Festival
30 Avr
Reunification Day
01 Mai
Labor Day
02 Sep
National Day

Heures de travail au Vietnam

Au Vietnam, il est généralement interdit aux employés de travailler plus de huit heures par jour et 48 heures par semaine. Les employeurs sont tenus par la loi d’accorder à leurs employés un jour de congé par semaine. Dans la plupart des cas, un jour de congé est pris le dimanche. 

La semaine de travail normale au Vietnam va du lundi au vendredi, avec huit heures par jour.

Fiscalité au Vietnam

Les sociétés, entreprises et organisations au Vietnam peuvent être assujetties à l’assurance sociale obligatoire. Cela dépend si les employés sont recrutés dans le cadre de contrats de travail à durée indéterminée ou de contrats de travail à durée déterminée d’une durée supérieure à trois mois. La caisse d’assurance sociale du Vietnam verse des allocations :

  • Congé maternité
  • Congé maladie
  • Maladie professionnelle
  • Accidents du travail
  • Pensions de retraite

Il existe également un régime obligatoire d’assurance sociale, d’assurance maladie et d’assurance chômage au Vietnam. Les employés et les employeurs doivent cotiser à ce régime. Les cotisations sont déterminées par le salaire mensuel de l’employé, tel que stipulé dans le contrat de travail concerné (plafonné à 20 fois le salaire minimum commun pour l’assurance chômage) et à 20 fois le salaire minimum régional pour l’assurance chômage.

L’assurance chômage obligatoire n’est applicable qu’aux entreprises de 10 salariés ou plus.

  • Local : Les employeurs cotisent à l’assurance sociale à hauteur de 21,5 % de la masse salariale ; les employés locaux cotisent à hauteur de 10,5 %
  • Expat : Les employeurs cotisent à l’assurance sociale à hauteur de 6,5 % du salaraire ; les employés expatriés cotisent à hauteur de 1,5 %
  • Frais syndicaux : 1 % (obligatoire uniquement lorsqu’un professionnel adhère à l’organisation syndicale).
    Association syndicale : 2 % (obligatoire pour l’employeur).

Prestations de santé

Au Vietnam, l’assurance standard est fournie par le système national. En vertu de la loi, les employeurs doivent fournir une assurance maladie à leurs employés. De plus, les employeurs doivent proposer à leurs employés des examens de santé annuels réguliers.

Congés payés

Le droit du travail vietnamien stipule que les employés ont droit à 12 jours de congé annuel. Les conditions de congé sont les suivantes :

  • Pour les employés ayant au moins 12 mois d’expérience chez un employeur, ils ont droit à 12 jours de congé annuel payé. Les employés ayant moins de 12 mois de service dans l’entreprise ont droit à un congé au prorata.
  • Les employés ont droit à un jour de congé payé supplémentaire pour chaque période de cinq ans de service dans l’entreprise.
  • Pour les congés non pris avant la fin d’une année, les employés ont droit à une indemnité en lieu et place du congé annuel. Les employeurs autorisent généralement un employé à reporter les congés annuels non utilisés à l’année suivante, mais au plus tard le 31 mars de l’année suivante. Il s’agit d’une alternative au paiement en remplacement des congés non utilisés.
  • À titre d’avantage supplémentaire, les employés travaillant dans des conditions dangereuses peuvent obtenir des congés supplémentaires (ceci est négocié entre l’employé et l’employeur).
  • Au Vietnam, les congés payés annuels sont classés séparément des congés maladie ou maternité.

Au Vietnam, les employés ont également droit à un congé personnel payé pour leur mariage ou celui de leur enfant. Enfin, les employés ont généralement droit à un congé personnel payé ou non payé après le décès d’un parent, d’un conjoint ou d’un enfant.  

Congé maladie

Les employés souffrant d’une maladie ou d’une blessure peuvent avoir droit à une allocation qui est payée par le fonds d’assurance sociale du Vietnam. Pour bénéficier de cette allocation, l’employé doit présenter le certificat médical requis à l’appui de son congé.

Au Vietnam, l’allocation de congé maladie est basée sur le salaire de l’employé, qui est ensuite utilisé pour calculer la prime d’assurance sociale. Le montant maximum auquel l’employé a droit est de :

  • 30 jours par an si un employé a cotisé à la caisse d’assurance sociale pendant moins de 15 ans
  • 40 jours par an si un salarié a cotisé à la caisse d’assurance sociale pendant une durée comprise entre 15 et 30 ans
  • 60 jours par an si le salarié a cotisé à la caisse d’assurance sociale pendant une durée supérieure à 30 ans

Congé maternité et paternité

Les salariées au Vietnam ont droit à un congé maternité payé de six mois à plein salaire (le salaire de base de la cotisation d’assurance sociale). Le congé maternité d’une salariée est payé par l’assurance sociale obligatoire.

Une salariée qui est enceinte, en congé maternité ou qui a un enfant de moins de 12 mois ne peut être licenciée que si son employeur cesse ses activités. Il n’y a pas d’autres motifs pour lesquels une salariée dans ces circonstances peut être licenciée. 

Les employeurs au Vietnam ne sont pas tenus de verser un salaire à une employée en congé maternité. Toutefois, le congé maternité d’une employée est basé sur son salaire et sert à calculer la prime d’assurance sociale. Le montant maximum auquel elle a droit est de 29 800 000 VND.

Au Vietnam, les pères ont droit à un congé paternité payé de 5 à 14 jours. Ce congé dépend du fait que l’enfant naisse naturellement ou par césarienne, et qu’il s’agisse d’une naissance unique ou multiple.

Licenciement et indemnités de licenciement

Au Vietnam, les droits d’un employé en matière de licenciement dépendent de son contrat de travail et du motif du licenciement. Cela a un impact sur les délais de préavis et les éventuelles indemnités de licenciement. 

Lors du recrutement de nouveaux employés au Vietnam, il est courant que les employeurs prévoient une période d’essai. Pour les tâches qui exigent des compétences spécialisées ou hautement techniques, les périodes d’essai ne peuvent dépasser 60 jours. Pour tous les autres types de travail, les périodes d’essai ne doivent pas dépasser 30 jours.  

Les employeurs sont autorisés à résilier un contrat de travail à durée déterminée moyennant un préavis de 30 jours ouvrables. Pour les contrats de travail à durée indéterminée, un préavis de 45 jours ouvrables est requis. Dans les deux cas, l’employeur doit avoir des motifs légaux suffisants pour résilier le contrat.

Pour résilier légalement un contrat de travail, des motifs suffisants peuvent inclure des problèmes de performance, une maladie prolongée, un événement de force majeure ou la dissolution de l’entreprise. 

Un licenciement peut être déclaré illégal si l’employeur ne peut pas prouver qu’il existe des motifs légaux ou s’il ne respecte pas les procédures légales appropriées. S’il est prouvé qu’un licenciement est illégal, l’employeur peut être tenu de réintégrer l’employé et/ou de lui verser son salaire pour la période pendant laquelle il n’a pas été autorisé à travailler. De plus, un employeur peut être contraint de payer deux mois de salaire à l’employé comme pénalité pour le licenciement abusif.

Dans la plupart des cas, les règlements et les démissions peuvent être négociés avec un montant convenu d’indemnité de licenciement qui est versé à l’employé.

Indemnités et avantages sociaux au Vietnam

Lois sur la rémunération au Vietnam

Au Vietnam, la législation sur le salaire minimum est déterminée par la zone dans laquelle une entreprise exerce ses activités. Cela est dû au fait que les salaires sont ajustés en fonction de la dépréciation des facteurs et des conditions socio-économiques des travailleurs et de leurs familles.

Les grandes villes du Vietnam ont le salaire minimum le plus élevé, soit 3 521 926 VND par mois. Dans les zones rurales, le salaire minimum est généralement de 2 408 543 VND par mois. Les salaires minimums fluctuent souvent en fonction de l’amélioration de l’économie. 

Prestations garanties au Vietnam

Les employeurs doivent tenir compte de toutes les prestations obligatoires requises par la loi vietnamienne. Cela inclut les congés payés et les jours fériés.

Au Vietnam, les employés ont droit à des congés pour les neuf jours fériés du pays. Le Nouvel An lunaire du Tet est célébré pendant une semaine, ce qui signifie que les employés bénéficient de toute la semaine de congé.

Les neuf jours fériés du Vietnam sont indépendants des exigences minimales du pays en matière de congés payés. Les congés payés annuels sont déterminés par la durée du travail de l’employé dans l’entreprise. Par exemple, les employés ayant 12 mois de service dans l’entreprise bénéficient de 12 jours de congés annuels payés. Les employés reçoivent un jour de congé payé supplémentaire pour chaque période de cinq ans de service dans l’entreprise. 

Gestion des prestations au Vietnam

Les employeurs au Vietnam devraient également envisager de fournir des prestations complémentaires à leurs employés. Cela peut avoir un impact significatif sur le taux de rétention des employés. Bien que ces prestations ne soient pas obligatoires, de nombreux salariés les attendent dans le cadre de leur rémunération.

Pour les employés qui travaillent dans une entreprise depuis plus d’un an, les employeurs accordent souvent une prime de 13ème mois. Cette prime peut aller d’un mois à un an de salaire et est normalement versée avant les vacances du Nouvel An lunaire. 

Bien que le Vietnam offre une assurance maladie standard par l’intermédiaire de son système national, de nombreux employeurs choisissent de proposer à leurs employés une assurance maladie et une assurance vie complémentaires. Une allocation d’assurance peut également être versée aux employés.

Restrictions en matière de prestations et de rémunération

Pour les entreprises en expansion, l’une des principales restrictions en matière de prestations et de rémunération concerne la création d’une société locale. Il est généralement interdit aux employeurs de recruter et de rémunérer des employés sans avoir au préalable établi une filiale au Vietnam. Ce processus peut prendre des mois, ce qui entraîne des retards importants pour les entreprises. 

Grâce au service de portage salarial au Vietnam de New Horizons, les entreprises peuvent commencer à opérer au Vietnam en 48 heures seulement. New Horizons agit en tant qu’employeur de référence pour vos employés, ce qui signifie qu’il n’est pas nécessaire d’établir une filiale au Vietnam. Et comme nous sommes la seule société de portage salarial international à disposer d’une équipe de recrutement interne, nous pouvons vous aider à trouver, recruter et intégrer les meilleurs professionnels locaux et internationaux. 

Recevoir une proposition

Découvrez comment notre société de portage salarial peut accélérer votre expansion au Vietnam