Portage salarial à Singapour

Simplifiez et accélérez votre recrutement à Singapour

Développez vos activités sans société
avec le Portage Salarial à Singapour

New Horizons propose des solutions complètes en matière d’emploi pour les entreprises qui souhaitent recruter des employés et assurer la distribution de salaires à Singapour. Grâce à notre solution de portage salarial à Singapour et à notre statut d’employeur de référence, nous gérons la paie, les prestations sociales et les dépenses de votre entreprise dans ce pays. De plus, nous supervisons les fonctions des ressources humaines, ainsi que la conformité avec la législation fiscale et celle du travail.

New Horizons agira comme employeur de référence pour vos employés, cela signifie que vous pouvez commencer à faire des affaires à Singapour sans avoir recours à une société locale. Non seulement votre entreprise peut se lancer plus rapidement sur le marché, mais elle économisera aussi des milliers de dollars en coûts d’expansion.

Seule société de portage salarial à Singapour à disposer d’une équipe de recrutement interne, New Horizons se chargera de recruter et d’intégrer votre personnel dans ce pays. Nous recrutons les employés conformément à la réglementation du travail à Singapour et nous coordonnons toutes les demandes de remboursement des dépenses et le paiement des prestations sociales. Bien que nous agissions en tant qu’employeur de référence de vos employés, vous conservez une autonomie et un contrôle total sur tous les employés.

Notre service de portage salarial à Singapour simplifie votre expansion

New Horizons permet à votre entreprise d’étendre ses opérations à Singapour – sans créer de filiale légale.

Accès rapide au marché

New Horizons vous permettra de recruter et d’intégrer des professionnels à Singapour en 48 heures seulement.

Réduction des coûts

Sans avoir besoin d’établir une entité légale à Singapour, un partenariat avec notre solution de portage salarial peut vous aider à économiser jusqu’à 85%.

Services de gestion de la paie

Simplification du traitement des salaires et de la paie, y compris pour la contribution au CFP, les impôts, et toute autre contribution exigée par la loi.

Intégration des employés

Utilisez la disposition applicable pour tous les types de contrats de travail à Singapour, qu’il s’agisse de contrats à durée déterminée ou indéterminée.

Equipe juridique et RH

Un soutien complet pour les renouvellements de contrats, la procédure légale de licenciement, la gestion des congés annuels, le soutien en matière de RH ainsi que des conseils stratégiques supplémentaires.

Conformité à la législation

New Horizons vous offre des conseils au quotidien pour aider votre entreprise à comprendre la législation et la réglementation du travail à Singapour.

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur print

Droit du travail à Singapour

Types de contrats de travail à Singapour

À Singapour, il est conseillé aux employeurs de préparer un contrat écrit solide qui énonce clairement les conditions d’emploi applicables. Ce contrat doit comprendre la description du poste, les responsabilités de l’employé, ainsi que la rémunération et les avantages sociaux liés à cette fonction.

Pour les offres d’emploi et les contrats de travail, les deux types de documents doivent toujours indiquer les montants de la rémunération en dollars de Singapour (SGD). New Horizons peut vous aider à rédiger des contrats de travail, par l’intermédiaire de notre société de portage salarial à Singapour ou de votre propre société locale.

Heures de travail à Singapour

À Singapour, le temps de travail ne doit pas dépasser 44 heures par semaine. Pour les employés qui travaillent cinq jours ou moins par semaine, le temps de travail quotidien ne doit pas dépasser neuf heures. Pour les employés qui travaillent plus de cinq jours par semaine, le temps de travail quotidien ne doit pas dépasser huit heures. 

À Singapour, les employés peuvent avoir droit à des heures supplémentaires à un taux égal à 1,5 fois leur salaire horaire. Cela dépend de la classification de l’employé, ouvrier ou non ouvrier. En outre, cela ne s’appliquera que si le salaire de l’employé est inférieur à un plafond déterminé. 

Jours fériés à Singapour

À Singapour, 10 jours fériés sont célébrés chaque année :

  • New Year’s Day
  • Chinese New Year (2 days)
  • Good Friday
  • Labour Day
  • Vesak Day
  • Hari Raya Puasa
  • National Day
  • Hari Raya Haji
  • Deepavali
  • Christmas Day
Date
Description
1 Jan
Jour de l’An
25 Jan
Chinese New Year
26 Jan
Chinese New Year Holiday
27 Jan
Chinese New Year (in lieu)
10 Avr
Vendredi Saint
1 Mai
Labour Day
7 Mai
Vesak Day
24 Mai
Hari Raya Puasa
25 Mai
Hari Raya Puasa Holiday
10 Juil
Polling Day
31 Juil
Hari Raya Haji
9-10 Aout
Fête nationale
14 Nov
Deepavali
25 Dec
Le jour de Noël

Impôt sur le revenu

À Singapour, le CPF ( Fonds central de prévoyance ) est la principale prestation sociale ou dépense de sécurité sociale qui est mandatée au niveau national. Bien que ce montant puisse varier, il est conseillé aux employeurs de prévoir un budget correspondant à 17 % du salaire de l’employé, en plus du salaire existant. Ce montant est le coût de la prestation cotisée au CPF par l’employeur.

Il n’y a pas de cotisations fiscales mensuelles à payer par l’employé ou l’employeur à Singapour. L’impôt individuel doit être soumis au plus tard le 30 mars de chaque année et les revenus de l’employé doivent être déclarés pour l’année civile précédente.

New Horizons soumettra l’impôt sur le revenu individuel de vos employés au plus tard le 30 mars de chaque année. En pratique, l’évaluation de l’impôt par l’IRAS (l’autorité compétente) sera finalisée en un ou deux mois environ. Une fois l’évaluation terminée, l’individu doit régler l’intégralité de l’impôt à payer (dans la plupart des cas, au plus tard en mai). Par conséquent, il n’y a pas de retenue d’impôt ou de déduction sur une base mensuelle. Il incombe à l’employé de déclarer ses impôts. 

Assurance maladie

À Singapour, l’assurance de base est fournie par le système national (Medishield Life). Les employeurs peuvent choisir de fournir à leurs employés une assurance complémentaire. Cette assurance est considérée comme une prestation complémentaire.  

Congés payés

Les employés à Singapour bénéficient généralement de 14 jours de congés annuels. Pour les cadres supérieurs, cela peut aller jusqu’à trois ou quatre semaines. À Singapour, le minimum légal est de sept jours, plus un jour supplémentaire pour chaque année de service supplémentaire, et ce, jusqu’à huit ans de service. Après huit ans de service, le minimum légal reste fixé à 14 jours de congés payés par an.

Congé maladie

À Singapour, les employés ont normalement droit à un congé maladie s’ils ont travaillé pour une organisation pendant plus de trois mois. Par ailleurs, les employés doivent informer leur employeur dans les 48 heures précédant leur absence prévue. Tous les congés maladie doivent être certifiés par le médecin de l’organisation, un médecin agréé par l’organisation ou un médecin du gouvernement. 

Le nombre de jours de congé maladie payés dépend du nombre d’années de service de l’employé chez l’employeur. Les employés qui travaillent depuis plus de six mois ont droit à 14 jours de congé sans hospitalisation. De plus, ces employés ont droit à 60 jours de congé avec hospitalisation, dont 14 jours de congé sans hospitalisation.

Congé maternité et paternité à Singapour

Les salariées citoyennes de Singapour et au service de leur employeur depuis plus de trois mois ont généralement droit à 16 semaines de congé maternité payé. Pour avoir droit au congé maternité, l’enfant doit également être citoyen singapourien.

Pour les deux premières grossesses d’une employée, l’employeur doit payer les huit premières semaines de congé maternité. Le gouvernement de Singapour paiera les huit semaines restantes. À Singapour, le gouvernement paie tous les congés maternité pour les grossesses supplémentaires. 

Les employées qui ne sont pas citoyennes de Singapour ont normalement droit à 12 semaines de congé maternité payé, sauf si leur contrat de travail précise le contraire. Les employées qui travaillent depuis moins de trois mois dans une entreprise n’ont pas droit à un congé maternité payé. 

Les salariées peuvent partager jusqu’à quatre semaines de congé maternité avec leur mari, à condition qu’elles soient mariées officiellement et que le mari soit le père de l’enfant.

À Singapour, les pères ont normalement droit à deux semaines de congé paternité payé, financé par le gouvernement. Pour avoir droit au congé paternité, les pères doivent être actuellement ou précédemment mariés à la mère de l’enfant entre la période de la conception et celle de la naissance. Les pères doivent également être citoyens de Singapour et avoir été employés pendant une période continue de plus de trois mois avant la naissance de l’enfant. Le congé paternité à Singapour est plafonné à 2 500 SGD par semaine. 

Primes au travail à Singapour

Comme en Chine et à Hong Kong, une prime de 13ème mois (ou prime annuelle) est fréquemment offerte aux employés à Singapour. Pour les employés du secteur de la vente, le paiement de commissions peut remplacer ce type de prime. 

En période de forte croissance économique à Singapour, la prime annuelle peut être égale à deux ou trois mois de salaire. 

Licenciement et indemnités de licenciement

À Singapour, une période d’essai de trois à six mois est souvent convenue dans un contrat de travail. Pendant cette période, le délai de préavis est généralement plus court, bien que ce ne soit pas une exigence légale. 

Un mois de préavis de licenciement, de la part de l’employé et de l’employeur, est normalement la durée convenue. Toutefois, il ne s’agit pas d’une règle fixe applicable à tous les accords de travail.

Pour les cas où aucun délai de préavis n’est spécifié dans le contrat de travail, il existe des délais de préavis standard qui s’appliquent. Pour les salariés qui ont été employés moins de 26 semaines, le délai de préavis est d’un jour. Il passe à une semaine pour un emploi entre 26 semaines et deux ans, et à deux semaines pour un emploi entre deux et cinq ans. Pour les périodes d’emploi de plus de cinq ans, un préavis de quatre semaines est requis de la part de l’une ou l’autre des parties. 

Charges sociales

Le Fonds central de prévoyance (CPF) est important dans le système de sécurité sociale du pays. Le CPF fournit aux employés un plan d’épargne de sécurité sociale qui gère également d’autres types de prestations sociales, notamment les soins et la retraite.

À l’instar des régimes de retraite aux États-Unis, les employeurs et les employés versent des cotisations mensuelles à ce fonds de sécurité sociale. Ces cotisations peuvent être réparties sur l’un des trois comptes suivants :

  1. Compte ordinaire

Ce compte peut être utilisé pour acheter une maison, faire des investissements, payer les frais de scolarité et couvrir l’assurance du CPF.

  1. Compte spécial

Le compte spécial fournit des fonds aux employés approchant de la retraite, qui peuvent avoir besoin de fonds pour couvrir les biens et services en rapport avec leur retraite.

  1. Compte MediSave

Ce compte peut être utilisé pour tous les frais médicaux approuvés, y compris les hospitalisations, les visites chez le médecin et l’assurance médicale. 

Le taux de cotisation maximum au CFP est de 17 % pour les employeurs et de 20 % pour les employés.  Aucune cotisation au CPF n’est requise pour les employés étrangers qui possèdent un permis de travail à Singapour. 

Procédure d’immigration pour les travailleurs étrangers

Les travailleurs étrangers sont tenus d’avoir les visas et les permis de travail nécessaires à Singapour, comme le stipulent les lois sur l’immigration. Dans le cadre de nos services, New Horizons peut parrainer vos employés pour obtenir les permis requis. Le permis de travail le plus courant est l’Employment Pass, qui s’applique aux travailleurs étrangers dûment qualifiés gagnant au moins 3 300 SGD par mois.

L’agent de placement (EA) désigné par New Horizons ou la société locale de Singapour fait la demande de l’Employment Pass via EP Online. Le processus d’approbation prend sept jours ouvrables, après quoi le Ministère du travail de Singapour délivre une approbation de principe (IPA). New Horizons fournit ensuite à l’employé son Employment Pass. 

À propos de la demande d’Employment Pass avec New Horizons

Les demandes d’Employment Pass sont soigneusement évaluées au cas par cas par le Ministère de la main-d’œuvre (MOM). Le MOM prend en considération un certain nombre de facteurs tels que les qualifications du demandeur, son expérience professionnelle, le champ d’application de son emploi, sa contribution à l’économie et sa capacité à enrichir la main-d’œuvre locale de Singapour.

Exigences et considérations

Pour être pris en considération pour un Employment Pass, New Horizons doit recevoir un ou plusieurs des éléments suivants :

  • Un certificat/diplôme reconnu
  • Une liste d’autres qualifications et certifications (professionnelles ou universitaires)
  • Une liste de compétences spécialisées
  • De la documentation décrivant une expérience professionnelle pertinente

Procédure et délais

New Horizons soumettra les demandes d’Employment Pass de vos employés au Ministère de la main d’œuvre (MOM). Ce processus prend généralement entre cinq et huit semaines, depuis la demande jusqu’au retrait du pass.

Les demandes peuvent être soumises manuellement ou en ligne. Environ 80 % de nos demandes sont effectuées en ligne et leur traitement prend généralement au moins trois semaines.  Pour les candidatures en ligne, New Horizons confirme les détails du nouvel employé et s’assure que toutes les pièces justificatives requises sont déposées. Notre service juridique traite chaque dossier en une à deux semaines.

Les candidatures manuelles sont privilégiées pour les candidats présantant des pièces justificatives (par exemple, témoignages d’anciens employeurs, exemples de rédaction de texte, etc.) Les demandes manuelles prennent au moins cinq semaines, à compter de la date de réception de la demande. 

Avant de valider toute candidature d’un candidat étranger, nous vous suggérons de nous fournir des copies du CV de l’employé et de ses éventuelles attestations d’études ou professionnelles. Nous devons également connaître la fonction envisagée pour l’employé au sein de votre entreprise.

Avant de pouvoir finaliser toute demande, nous avons besoin des éléments suivants :

  1. Une copie du passeport de l’employé présentant clairement son visage. La validité du passeport doit être d’au moins six mois.
  2. Diplômes ou attestations d’études. Pour les diplômes obtenus en Inde, tous les relevés de notes doivent être inclus. Pour les qualifications obtenus en Chine, nous exigeons un certificat de fin d’études.
  3. Copies des certificats professionnels / commerciaux / spécialisés supplémentaires.
  4. Curriculum vitae détaillé (CV) et formulaires de déclaration.
  5. Un contrat de travail avec New Horizons, approuvé par votre entreprise.

Tout document qui n’est pas en anglais doit être accompagné de sa traduction officielle en anglais.

Indemnités et avantages sociaux à Singapour

Lois sur la rémunération à Singapour

À Singapour, il n’y a pas de lois régissant un salaire minimum fixe. Cela signifie que les employeurs peuvent user de leur pouvoir discrétionnaire lorsqu’ils décident du salaire approprié pour leurs employés. 

Pour les contrats de travail, la pratique recommandée consiste à ce que les employeurs rédigent un contrat écrit clair. Toute référence au salaire doit être faite en dollars singapouriens (SGD). 

Bien que les primes annuelles ne soient pas obligatoires à Singapour, de nombreux employés reçoivent une prime sous une forme ou une autre. En fait, lorsque l’économie de Singapour est solide, les primes annuelles peuvent atteindre trois mois de salaire.  

La loi sur le travail de Singapour mentionne, parmi les rémunérations recommandées, le paiement des heures supplémentaires des employés. Pour tout travailleur gagnant plus de 2 000 SGD par mois, comme de nombreux cadres et dirigeants, la rémunération des heures supplémentaires doit être précisée dans les contrats de travail. Pour les travailleurs qui gagnent moins de 2 000 SGD par mois, les heures supplémentaires doivent être rémunérées à un taux correspondant à 1,5 fois leur taux horaire. 

Prestations sociales garanties à Singapour

Pour la gestion des prestations à Singapour, les employeurs doivent comprendre quelles sont les prestations garanties et celles qui sont fournies en complément. 

Tous les employés à Singapour bénéficient d’une assurance de base, proposée par le système national. Toutefois, il est laissé à la discrétion de l’employeur de fournir des prestations de santé supplémentaires. À Singapour, il est courant que les employeurs offrent une assurance maladie et une assurance vie complémentaires à leurs employés. Alternativement, de nombreux employeurs versent une petite allocation qui peut être affectée à l’assurance complémentaire.  

Lors de la rédaction d’un contrat de travail, les employeurs peuvent choisir d’ajouter des prestations telles que des congés maladie, des congés payés, des congés maternité, des allocations de garde d’enfants et une allocation de logement. 

Gestion des prestations à Singapour

Les employeurs ont la possibilité de gérer eux-mêmes les prestations sociales de leurs employés ou d’externaliser la gestion de leurs prestations à Singapour. 

  • Lorsqu’ils choisissent de gérer eux-mêmes les prestations, les employeurs devront trouver des options d’assurance supplémentaires pour leur personnel. Par ailleurs, ils devront continuer à se conformer à la législation du travail de Singapour.
  • Une société de portage salarial international comme New Horizons supervisera la gestion de votre paie et de vos prestations sociales à Singapour. Lorsque vous vous associez à New Horizons, nos experts dans le pays s’assurent que votre entreprise respecte toute la législation du travail à Singapour. 

Restrictions en matière de prestations et de rémunération

À Singapour, les lois sur la rémunération prévoient que les employés doivent être payés au moins une fois par mois et dans les sept jours suivant la fin de la période. Lorsqu’un employé effectue des heures supplémentaires, l’employeur doit le payer dans les 14 jours suivant la fin de la période de rémunération.

La loi sur le travail de Singapour met en avant les heures de travail et les heures supplémentaires, les congés maladie, les jours fériés et lescongés payés, ainsi que les prestations de congé maternité. Les employeurs sont informés qu’avant de recruter un employé, ils doivent être conscients de leurs responsabilités, telles que définies dans la loi sur le travail de Singapour (Singapore Employment Act). 

Plutôt que d’affronter ces complexités vous-même, il est préférable de recourir à l’externalisation de ces prestations à Singapour avec New Horizons. Nous veillons à ce que vos employés reçoivent les prestations auxquelles ils ont droit. Cela permet à vos employés d’être satisfaits et à votre entreprise de rester conforme à la législation du travail de Singapour. 

Recevoir une proposition

Découvrez comment notre service de portage salarial à Singapour peut accélérer votre expansion