Portage salarial en Indonésie

New Horizons vous permet de recruter en Indonésie, en 48 heures seulement

Développez vos activités en Indonésie, sans société

New Horizons propose des solutions complètes en matière d’emploi pour les entreprises qui souhaitent recruter des employés et assurer la distribution de salaires en Indonésie. Grâce à notre société de portage salarial en Indonésie et à notre statut d’employeur de référence, nous gérons la paie, les prestations sociales et les dépenses de votre entreprise dans ce pays. De plus, nous supervisons les fonctions des ressources humaines, ainsi que la conformité avec la législation fiscale et celle du travail.

New Horizons agira comme employeur de référence pour vos employés, cela signifie que vous pouvez commencer à faire des affaires en Indonésie sans avoir recours à une société locale. Non seulement votre entreprise peut se lancer plus rapidement sur le marché, mais elle économisera aussi des milliers de dollars en coûts d’expansion.

Seule société de portage salarial en Indonésie à disposer d’une équipe de recrutement interne, New Horizons se chargera de recruter et d’intégrer votre personnel dans ce pays. Nous recrutons les employés conformément à la réglementation du travail en Indonésie et nous coordonnons toutes les demandes de remboursement des dépenses et le paiement des prestations sociales. Bien que nous agissions en tant qu’employeur de référence de vos employés, vous conservez une autonomie et un contrôle total sur tous les employés.

Notre société de portage salarial simplifie votre expansion en Indonésie

New Horizons permet à votre entreprise de développer ses activités en Indonésie, sans créer de filiale.

Accès rapide au marché

New Horizons vous permettra de recruter et d'intégrer des professionnels en Indonésie en 48 heures seulement.

Réduction des coûts

Sans avoir besoin d'établir une entité légale en Indonésie, un partenariat avec notre solution de portage salarial peut vous aider à économiser jusqu'à 85% des coûts.

Service de paie

Traitement simplifié des salaires et de la paie, y compris les cotisations sociales, les impôts et toute autre soumission légale requise.

Intégration des employés

Utilisez la disposition applicable pour tous les types de contrats de travail en Indonésie, qu'il s'agisse de contrats à durée déterminée ou indéterminée.

Equipe juridique et RH

Un soutien complet pour les renouvellements de contrats, la procédure légale de licenciement, la gestion des congés annuels, le soutien en matière de ressources humaines ainsi que des conseils stratégiques supplémentaires.

Conformité à la législation

Nous veillons à ce que les contrats de travail soient conformes et respectent la législation du travail et les pratiques exemplaires d'usage en Indonésie.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

New Horizons vous offre des conseils au quotidien pour aider votre entreprise à comprendre la législation et la réglementation du travail en Indonésie. Nous fournissons également des informations sur les exigences obligatoires en matière de paie et nous prenons en charge toutes les obligations locales liées au travail. Le partenariat avec notre société de portage salarial est le moyen le plus rapide et le plus rentable d’accéder au marché indonésien. 

Droit du travail en Indonésie

Contrats de travail en Indonésie

Les contrats de travail à durée déterminée en Indonésie doivent être rédigés en bahasa, la langue officielle de l’Indonésie. Bien que ces contrats soient limités à deux ans, ils peuvent être prolongés d’une année supplémentaire si les parties en conviennent. Les contrats de travail d’une durée indéterminée sont également autorisés. 

La meilleure pratique en Indonésie consiste à rédiger un contrat écrit concis et ferme qui détaille la rémunération, les prestations, les responsabilités professionnelles et les règles de licenciement de l’employé. Les offres et les contrats de travail doivent toujours indiquer le salaire et la rémunération en roupies indonésiennes (Rp) plutôt qu’en devises étrangères. 

Heures de travail en Indonésie

La semaine de travail standard en Indonésie est de 40 heures. La semaine de travail est généralement répartie en huit heures par jour pendant cinq jours, ou sept heures par jour pendant six jours.

Si un employeur demande à un employé de faire des heures supplémentaires en dehors de cette période, les employés doivent être payés en heures supplémentaires. Le taux des heures supplémentaires est généralement de 1,5 fois le taux de base du salarié pour la première heure supplémentaire et de 2 fois le taux de base du salarié pour les heures suivantes. Le nombre maximum d’heures supplémentaires en Indonésie est de trois heures par jour, ou 14 heures par semaine.

En Indonésie, un accord écrit concernant la demande d’heures supplémentaires est nécessaire. L’employé doit y consentir.

Dans la plupart des cas, les postes de haut niveau en Indonésie ne sont pas rémunérés pour les heures supplémentaires. 

Impôt sur le revenu

Les taux d’imposition sur le revenu suivants s’appliquent aux résidents d’Indonésie : 

  • Jusqu’à 50 millions d’IDR : 5%
  • De 50 millions à 250 millions d’IDR : 15
  • De 250 millions à 500 millions de IDR : 25%
  • Plus de 500 millions d’IDR : 30%

Assurance maladie

L’Indonésie dispose d’un système de santé universel obligatoire. Les employeurs et les employés partagent les coûts de financement de l’assurance maladie, qui s’élèvent à environ 5 % des revenus. Les expatriés sont également tenus de verser ces cotisations.

Congés payés

Le droit du travail indonésien exige que les employés bénéficient de 12 jours de congés payés par an. L’Indonésie possède également ce que l’on appelle le « Cuti Bersama ». Il s’agit d’un congé partagé que tous les employés prennent le même jour pour encourager le tourisme intérieur. Le jour (ou les jours) du Cuti Bersama change chaque année et est déterminé par le gouvernement. Cette forme de congé est généralement déduite du congé annuel de l’employé.

Congé maladie

La loi indonésienne n’oblige pas les employeurs à fournir un nombre déterminé de jours de maladie. L’indemnité maladie d’un employé peut être réduite en fonction de la durée de l’absence du travail. 

Pendant les quatre premiers mois où un employé est malade, il a droit à 100 % de son salaire. Pour les périodes de maladie au-delà de quatre mois, le salaire du salarié est réduit de 25 %. Si un salarié est malade depuis plus de 12 mois, l’employeur a légalement le droit de mettre fin à son emploi. 

Congé maternité et paternité

Les femmes enceintes ont droit à un congé maternité payé de trois mois. La moitié de ce congé est généralement utilisée avant la naissance de l’enfant, l’autre moitié étant utilisée après la naissance. Le congé maternité est payé à hauteur du salaire de la mère.

En Indonésie, les pères ont droit à deux jours de congé paternité. 

Congé familial

Les employés en Indonésie ont droit à un congé familial payé dans les situations suivantes :

  • Circoncision de l’enfant du salarié
  • Baptême de l’enfant du salarié
  • Mariage de l’enfant du salarié
  • Décès de l’enfant du salarié

Le salaire complet est accordé à l’employé pendant le temps libre, bien que l’employeur ne soit pas tenu de verser les indemnités typiques que l’employé doit recevoir. 

Licenciement et indemnités de licenciement

Pour les contrats en cours, une période probatoire de trois mois maximum peut être incluse. Pour les contrats à durée déterminée, les périodes d’essai ne sont pas autorisées par la loi. 

Les employeurs ne sont pas tenus de donner un préavis avant de licencier leurs employés. Toutefois, les employés sont tenus de donner un préavis de 30 jours avant de démissionner. Une indemnité de licenciement doit être versée au moment de la cessation d’emploi, mais son montant varie en fonction du motif du licenciement.

Les montants et les critères des indemnités de licenciement sont décrits ci-dessous : 

  • L’indemnité de licenciement standard est égale à un mois de salaire pour une période de service de moins d’un an, plus un mois de salaire supplémentaire pour chaque année de service, plafonné à neuf mois de salaire
  • La rémunération pour longs états de service est égale à deux mois de salaire après les trois premières années d’emploi, puis à un mois de salaire pour chaque période de trois ans d’emploi, avec un plafond de dix mois de salaire

Pour l’une des raisons suivantes, les employeurs ne sont pas tenus de verser des indemnités de licenciement :

  • Démission volontaire de l’employé
  • Maladie chronique grave qui a duré plus d’un an
  • Invalidité due à un accident du travail
  • Cinq jours ou plus d’absence au travail
    Faute grave

L’indemnité de compensation couvre les critères suivants :

  • Congé annuel non expiré ou non pris
  • Frais de déménagement pour le retour de l’employé et de sa famille dans leur pays de résidence d’origine
  • Allocation médicale et de logement, égale à 15 % de l’indemnité totale de licenciement
  • Toute autre prestation requise en vertu du contrat de travail
  • Tout autre montant d’indemnisation déterminé par le tribunal des relations industrielles 

L’indemnité de départ est une prime volontaire et est régie par le contrat de travail individuel.

Indemnités et avantages sociaux en Indonésie

Lois sur la rémunération en Indonésie

En Indonésie, les salaires minimums sont déterminés par le lieu d’implantation de vos entreprises et les besoins financiers de la région. Lorsqu’un membre du personnel travaille pour une entreprise pendant plus d’un an, les restrictions en matière de salaire minimum cessent de s’appliquer. À ce stade, les employeurs et les employés négocient généralement un salaire et/ou des prestations sociales appropriés. 

En Indonésie, les lois sur la rémunération peuvent également être influencées par les conventions collectives (CCT). Là encore, cela varie selon les régions et les provinces.

Une convention collective couvre une organisation et est valable pour une période de deux ans. Les propriétaires d’entreprises peuvent entamer des négociations dans les trois mois suivant l’expiration d’une convention collective et toutes les négociations doivent porter sur les prévisions salariales et les primes. Les employeurs et les employés peuvent également convenir d’un régime de rémunération approprié par le biais de négociations directes. 

Prestations garanties en Indonésie

En Indonésie, le plan de gestion des prestations de chaque entreprise doit inclure des prestations légales, comme le prévoit la loi. Cela inclut des congés pour les 14 jours fériés du pays. De nombreux employés peuvent également demander un congé supplémentaire pour observer les traditions religieuses. 

En Indonésie, les employés ont droit à 12 jours de congé annuel, ainsi qu’à un congé partagé, appelé « Cuti Bersama ». Cette forme de congé est prise par tous les employés le même jour et est destinée à encourager le tourisme intérieur. 

Les impôts sur les salaires et les allocations budgétaires servent à financer les soins, qui constituent une autre prestation légale en Indonésie. Les employeurs sont tenus d’inscrire tous les employés dans le système, y compris les expatriés.

Lorsque vous vous associez à New Horizons, nous assurons à votre entreprise une certaine tranquillité d’esprit en veillant à ce que votre personnel soit inscrit dans le système de santé indonésien. 

Gestion des prestations en Indonésie

Pour les employeurs qui choisissent de superviser eux-mêmes la distribution des rémunérations et des avantages sociaux, par opposition à l’externalisation – il est important qu’ils le fassent de la manière la plus efficace possible. Les employeurs doivent être conscients que de nombreux salariés s’attendent à ce que des prestations complémentaires soient incluses dans leur salaire. Bien que ces prestations ne soient pas obligatoires, le fait de les offrir aux membres du personnel aidera les employeurs à attirer et à retenir les meilleurs collaborateurs. 

La majorité de la population indonésienne étant musulmane, les employeurs doivent également être attentifs à la manière dont ils distribuent les prestations. Par exemple, tous les employés en Indonésie ont droit à une prime de 13 mois, connue sous le nom de THR. Il s’agit d’une allocation pour les jours de fête religieuse qui est versée une semaine avant un jour férié, Idul Fitri pour les musulmans pratiquants, et à une date fixe chaque année en décembre pour les employés non musulmans.

Restrictions en matière de prestations et de rémunération 

La plus grande restriction pour la gestion des prestations et des indemnités en Indonésie est probablement l’établissement d’une société locale. Cette condition est nécessaire avant qu’une entreprise puisse recruter des employés et les ajouter à sa masse salariale.

Selon le type d’entité choisie par une entreprise, le processus de création d’une société en Indonésie peut prendre des semaines, voire des mois. Lorsque vous vous associez à New Horizons, vous n’avez plus à vous soucier de la charge que représente la création d’une filiale étrangère. Grâce à nos services de portage salarial en Indonésie, vous pouvez commencer vos activités en Indonésie rapidement, en toute conformité et de manière économique. 

Recevoir une proposition