Portage salarial à Hong Kong

New Horizons vous permet de recruter à Hong Kong, en 48 heures seulement

Développez vos activités à Hong Kong, sans société

New Horizons propose des solutions complètes en matière d’emploi pour les entreprises qui souhaitent recruter des employés et assurer la distribution de salaires à Hong Kong. Grâce à notre société de portage salarial à Hong Kong et à notre statut d’employeur de référence, nous gérons la paie, les prestations sociales et les dépenses de votre entreprise dans ce pays. De plus, nous supervisons les fonctions des ressources humaines, ainsi que la conformité avec la législation fiscale et celle du travail.

New Horizons agira comme employeur de référence pour vos employés, cela signifie que vous pouvez commencer à faire des affaires à Hong Kong sans avoir recours à une société locale. Non seulement votre entreprise peut se lancer plus rapidement sur le marché, mais elle économisera aussi des milliers de dollars en coûts d’expansion.

Seule société de portage salarial à Hong Kong à disposer d’une équipe de recrutement interne, New Horizons se chargera de recruter et d’intégrer votre personnel dans ce pays. Nous recrutons les employés conformément à la réglementation du travail à Hong Kong et nous coordonnons toutes les demandes de remboursement des dépenses et le paiement des prestations sociales. Bien que nous agissions en tant qu’employeur de référence de vos employés, vous conservez une autonomie et un contrôle total sur tous les employés.

Notre société de portage salarial simplifie votre expansion à Hong Kong

New Horizons permet à votre entreprise de développer ses activités à Hong Kong, sans créer de filiale.

Accès rapide au marché

New Horizons vous permettra de recruter et d'intégrer des professionnels à Hong Kong en 48 heures seulement.

Réduction des coûts

Sans avoir besoin d'établir une entité légale à Hong Kong, un partenariat avec notre solution de portage salarial peut vous aider à économiser jusqu'à 85% des coûts.

Service de paie

Traitement simplifié des salaires et de la paie, y compris les cotisations sociales, les impôts et toute autre soumission légale requise.

Intégration des employés

Utilisez la disposition applicable pour tous les types de contrats de travail à Hong Kong, qu'il s'agisse de contrats à durée déterminée ou indéterminée.

Equipe juridique et RH

Un soutien complet pour les renouvellements de contrats, la procédure légale de licenciement, la gestion des congés annuels, le soutien en matière de ressources humaines ainsi que des conseils stratégiques supplémentaires.

Conformité à la législation

Nous veillons à ce que les contrats de travail soient conformes et respectent la législation du travail et les pratiques exemplaires d'usage à Hong Kong.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

New Horizons aide les entreprises à se développer rapidement à Hong Kong, sans avoir à créer leurs propres sociétés locales. Les employés sont recrutés par l’intermédiaire de notre société de portage salarial de Hong Kong, qui veille au respect de la réglementation du travail en vigueur à Hong Kong. En tant qu’employeur de référence, nous assumons les responsabilités juridiques. Cela vous permet de vous concentrer sur les activités quotidiennes de votre entreprise, tout en gardant le contrôle de votre personnel.

Droit du travail à Hong Kong

Types de contrats de travail à Hong Kong

Bien que les contrats de travail à Hong Kong puissent être oraux ou écrits, il est préférable pour les employeurs et les employés d’utiliser des contrats écrits pour tous les accords de travail. Les contrats écrits doivent être rédigés en anglais ou en mandarin et énoncer clairement les conditions d’emploi. Ces conditions doivent comprendre la description du poste de l’employé, ses responsabilités, ainsi que la rémunération et les avantages liés à ce poste.

À Hong Kong, une offre et un contrat de travail doivent toujours indiquer les montants de la rémunération en dollars de Hong Kong (HKD). New Horizons peut vous aider à rédiger des contrats de travail, par l’intermédiaire soit de notre société de portage salarial, soit de votre propre société locale.

Lorsque vous faites appel à notre solution de portage salarial, New Horizons recrutera et intégrera votre personnel à Hong Kong. Il facilitera également la rédaction de tous les contrats de travail conformément à la législation de Hong Kong.

Heures de travail à Hong Kong

À Hong Kong, il n’y a pas de législation établie qui régisse les heures de travail par semaine. Toutefois, il est obligatoire d’accorder aux employés un jour de repos tous les sept jours.

Fonds de prévoyance obligatoire (MPF) mensuel

Les employeurs et les employés travaillant à Hong Kong sont légalement tenus de verser des cotisations mensuelles au fonds de prévoyance obligatoire (MPF) de l’employé. Le gouvernement de Hong Kong exige une contribution minimale de 5 %, des prestations supplémentaires étant négociées lors de l’accord initial du contrat de travail.

Imposition annuelle

À Hong Kong, il existe deux modes de calcul des impôts : Le taux d’imposition standard et le taux progressif. L’imposition annuelle est calculée selon l’un de ces deux taux et l’employé paie le plus petit des deux montants. En pratique, il existe différentes déductions (pas seulement le MPF) ainsi qu’un rabais fiscal. Voir les détails des impôts à Hong Kong.

Droit du travail à Hong Kong

Toute clause (clause de non-divulgation, clause de frais de formation, etc.) peut être incluse dans le contrat de travail. Toutefois, toute structure de commission fixe, toute prime ou toute clause basée sur les indicateurs de performance clés doivent être fournies dans un addendum séparé.

Les contrats de travail à Hong Kong doivent indiquer les responsabilités des employés, les détails de la rémunération, les avantages sociaux, les procédures de réclamation et les conditions de licenciement. Toutes les offres, les détails de la rémunération et les documents qui font référence aux revenus d’un employé doivent être libellés en dollars de Hong Kong.

Assurance maladie

Il existe des systèmes de santé publics et privés à Hong Kong. Tous les résidents de Hong Kong ont accès au système public de santé et l’assurance n’est pas obligatoire. De même, l’assurance ne fait partie d’aucune retenue sur salaire. Bien que le système public offre une couverture efficace à un faible coût, les délais d’attente sont souvent longs. Par conséquent, de nombreux employeurs proposent des prestations complémentaires, ainsi qu’une assurance vie.

Congés payés

À Hong Kong, les employés sont autorisés à prendre sept jours de congés, après une période initiale de 12 mois de travail. Ce nombre passe à un maximum de 14 jours de congés, après 9 ans de service dans la même entreprise. La plupart des employeurs de Hong Kong offrent un minimum de 14 jours de congés aux employés exerçant une profession de type « col blanc ». En outre, les cadres supérieurs peuvent se voir accorder entre trois et quatre semaines de vacances par an.

La législation du travail à Hong Kong permet aux employés de toucher une partie de leur droit aux congés, lorsqu’ils dépassent 10 jours. Par exemple, un employé qui a droit à 15 jours de congés annuels peut prendre 10 jours de congés et accepter le paiement équivalent pour les cinq jours de congés restants.

Les employeurs ne sont pas autorisés à plafonner le nombre de jours reportés. De plus, il n’y a pas de limite légale. Les employeurs peuvent demander à leurs employés de prendre des congés, à condition de donner un préavis de 14 jours.

Congé maladie

Les employés à Hong Kong bénéficient généralement d’une autorisation de congé maladie, s’ils ont été absents du travail pendant au moins quatre jours consécutifs. Ils doivent également être en possession d’un certificat médical et avoir le nombre requis de jours de congé maladie rémunérés.

Les jours de maladie payés sont normalement accumulés à raison de deux jours par mois de travail pendant la première année. Ils sont ensuite calculés à raison de quatre jours par mois pour chaque année suivante. À Hong Kong, il n’est pas possible de cumuler plus de 120 jours de congé maladie rémunérés.

L’indemnité maladie est distribuée à un taux équivalent à 80 % du salaire journalier moyen gagné par l’employé au cours des 12 mois précédents. Si l’employé travaille dans l’entreprise depuis moins d’un an, ce taux est calculé sur la base du montant quotidien moyen gagné depuis le début de la période de travail.

À Hong Kong, il est illégal de licencier un employé pendant son congé maladie. Les seules exceptions sont les cas de faute grave.

Congé maternité et paternité à Hong Kong

Les salariées à Hong Kong bénéficient de 10 semaines de congé maternité payé si elles remplissent les conditions suivantes :

L’employée doit avoir été au service de l’entreprise pendant plus de 40 semaines avant la date prévue de l’accouchement, avoir présenté un certificat médical confirmant sa grossesse et avoir été dûment informée du délai dont elle dispose pour prendre son congé maternité. Les employées qui ne remplissent pas ces critères sont autorisées à prendre jusqu’à 10 semaines de congé de maternité non payé.

Le taux de paiement de l’indemnité de maternité est égal à 80 % du salaire journalier moyen de l’employée au cours des 12 mois précédents.

Les pères ont droit à trois jours de congé paternité payé, à condition de fournir des documents officiels attestant de leur relation avec la mère et l’enfant attendu.

Primes de travail à Hong Kong

La pratique courante à Hong Kong est d’accorder à tous les employés un 13ème mois de salaire ou une prime annuelle similaire. Toutefois, cette prime n’est pas imposée par la loi. Lorsque l’économie de Hong Kong se porte bien, il est courant que la prime annuelle corresponde à 2 ou 3 mois de salaire.

Licenciement et indemnités de licenciement

À Hong Kong, les employeurs et les employés sont censés donner un préavis d’un mois en cas de licenciement ou de démission prochaine. Pendant une période d’essai, il n’est pas nécessaire de donner un préavis, de l’une ou l’autre partie, au cours du premier mois. Dans les mois qui suivent le premier mois de la période d’essai, un préavis de 7 jours est obligatoire.

Les indemnités de licenciement sont distribuées aux employés licenciés s’ils ont travaillé dans l’entreprise pendant une période comprise entre deux et cinq ans et si leur contrat a été résilié pour cause de licenciement, de mise à pied ou de non-renouvellement d’un contrat à durée déterminée pour cause de licenciement.

Ces paiements représentent deux tiers du salaire mensuel moyen de l’employé, pour chaque année de travail dans l’entreprise. Les indemnités de licenciement ont une limite maximale de 390 000 HK. Si nécessaire, les employeurs ont la possibilité de compenser ces coûts en contribuant au fonds de pension de l’employé, plutôt que de verser de l’argent à l’employé licencié.

Indemnités et avantages sociaux à Hong Kong

 

Lois sur la rémunération à Hong Kong

À Hong Kong, les lois sur la rémunération seront généralement déterminées par la catégorie de votre employé. La réglementation ne fait pas de distinction entre les employés à temps plein et à temps partiel ou les entrepreneurs indépendants. Toutefois, les employés qui ont travaillé pour une organisation pendant plus de quatre semaines sont classés dans une catégorie d’emploi « continu ». En tant que tels, ces employés sont soumis à des lois distinctes.

À Hong Kong, la rémunération des employés est due le dernier jour de chaque période de salaire. Les employeurs doivent payer les employés soit à cette date ou avant, soit au plus tard sept jours après cette date.

Bien que ce ne soit pas obligatoire, il est généralement recommandé aux employeurs d’offrir une prime de 13ème mois qui coïncide avec le Nouvel An chinois. Les employeurs ont également la possibilité d’inclure des commissions, des primes et des récompenses dans les contrats de travail.

 

Avantages sociaux à Hong Kong

À Hong Kong, tous les employés peuvent accéder au système de santé public. Les employés n’ont pas besoin d’être assurés pour accéder à ce système et il n’y a pas de retenues sur salaire. Bien que le système de santé public fournisse un excellent niveau de soins, il y a souvent de longs délais d’attente et peu de prestataires de soins anglophones. C’est pourquoi de nombreux employeurs offrent des prestations de soins supplémentaires et une assurance vie. Il est conseillé aux employeurs de Hong Kong de prévoir un budget d’environ 20 % pour les prestations complémentaires, en plus du salaire brut de l’employé.

Les employés à Hong Kong sont assurés de bénéficier de sept jours de congés par an, lorsqu’ils travaillent pour une organisation depuis plus d’un an. Les employés se voient ensuite accorder un jour de congé supplémentaire chaque année. Toutefois, ce nombre cesse d’augmenter lorsque l’employé atteint 14 jours de congé, après neuf ans de service. Les employés peuvent choisir d’être payés plutôt que de prendre des congés, mais uniquement pour les périodes postérieures à 10 jours de congés.

 

Gestion des presentations sociales à Hong Kong 

La gestion des prestations sociales à Hong Kong est cruciale tant pour les employés que pour les employeurs. Elle permet aux employés de recevoir ce à quoi ils ont droit et garantit que les employeurs respectent la réglementation locale.

Les employeurs doivent avoir une connaissance approfondie des règles et réglementations qui régissent l’emploi à Hong Kong. En tant qu’employeur, il leur incombe de fournir aux employés des prestations garanties et des prestations complémentaires susceptibles d’être applicables.

Les employeurs doivent reconnaître que la gestion des prestations à Hong Kong impliquera des délais et des coûts importants. Il est nécessaire de signer des contrats relatifs aux prestations complémentaires, ce qui implique souvent des allers-retours fréquents à Hong Kong. Comme alternative, les employeurs peuvent choisir de travailler avec une société d’externalisation des prestations sociales à Hong Kong. Cela simplifiera le processus, car la société d’externalisation sélectionnera et gérera les prestations de vos employés.

 

Restrictions en matière de prestations et de rémunération 

Pour les employeurs étrangers, il est essentiel qu’ils prennent connaissance de la législation du travail, dans la mesure où elle concerne le marché de Hong Kong. Les entreprises doivent se conformer aux prestations de base et aux restrictions en matière de rémunération telles que le salaire minimum, les heures de travail et les congés annuels.

New Horizons aidera votre entreprise à rester conforme à la législation du travail de Hong Kong. Cela permet de garantir que tous les employés reçoivent les prestations et les rémunérations auxquelles ils ont droit.

 

Procédure et délai d’intégration

Pour les employés locaux, le processus d’intégration peut être accompli en quelques jours. Une fois que l’entreprise cliente confirme les conditions d’emploi du personnel à Hong Kong, New Horizons prépare le contrat de travail en conséquence.

Après approbation, nous faisons en sorte que le contrat de travail soit signé par l’employé. Cela permet aux employés de commencer à travailler le plus tôt possible.

Pour les employés internationaux, il faut en général environ un mois pour recevoir l’approbation des autorités d’immigration pour commencer à travailler. La date officielle de début sera la date à laquelle le visa (parrainé par le nouvel employeur) sera activé. Le contrat, dont la durée est estimée, doit être soumis au bureau de l’immigration.

Une fois la procédure d’immigration terminée et l’approbation des autorités reçue, l’intégration sera effectuée dans un délai d’environ 7 à 10 jours pour l’employé expatrié.

Recevoir une proposition

Découvrez comment notre société de portage salarial peut accélérer votre expansion à Hong Kong