Portage salarial en Arabie saoudite

New Horizons vous permet de recruter en Arabie saoudite, en 48 heures seulement

Développez vos activités en Arabie Saoudite, sans société

New Horizons propose des solutions complètes en matière d’emploi pour les entreprises qui souhaitent recruter des employés et assurer la distribution de salaires en Arabie saoudite. Grâce à notre société de portage salarial en Arabie saoudite et à notre statut d’employeur de référence, nous gérons la paie, les prestations sociales et les dépenses de votre entreprise dans ce pays. De plus, nous supervisons les fonctions des ressources humaines, ainsi que la conformité avec la législation fiscale et celle du travail.

New Horizons agira comme employeur de référence pour vos employés, cela signifie que vous pouvez commencer à faire des affaires en Arabie saoudite sans avoir recours à une société locale. Non seulement votre entreprise peut se lancer plus rapidement sur le marché, mais elle économisera aussi des milliers de dollars en coûts d’expansion.

Seule société de portage salarial aen Arabie saoudite à disposer d’une équipe de recrutement interne, New Horizons se chargera de recruter et d’intégrer votre personnel dans ce pays. Nous recrutons les employés conformément à la réglementation du travail en Arabie saoudite et nous coordonnons toutes les demandes de remboursement des dépenses et le paiement des prestations sociales. Bien que nous agissions en tant qu’employeur de référence de vos employés, vous conservez une autonomie et un contrôle total sur tous les employés.

Notre société de portage salarial simplifie votre
expansion en Arabie saoudite

New Horizons permet à votre entreprise de développer ses activités en Arabie saoudite, sans créer de filiale.

Accès rapide au marché

New Horizons vous permettra de recruter et d'intégrer des professionnels en Arabie saoudite en 48 heures seulement.

Réduction des coûts

Sans avoir besoin d'établir une entité légale en Arabie saoudite, un partenariat avec notre solution de portage salarial peut vous aider à économiser jusqu'à 85% des coûts.

Service de paie

Traitement simplifié des salaires et de la paie, y compris les cotisations sociales, les impôts et toute autre soumission légale requise.

Intégration des employés

Utilisez la disposition applicable pour tous les types de contrats de travail en Arabie saoudite, qu'il s'agisse de contrats à durée déterminée ou indéterminée.

Equipe juridique et RH

Un soutien complet pour les renouvellements de contrats, la procédure légale de licenciement, la gestion des congés annuels, le soutien en matière de ressources humaines ainsi que des conseils stratégiques supplémentaires.

Conformité à la législation

Nous veillons à ce que les contrats de travail soient conformes et respectent la législation du travail et les pratiques exemplaires d'usage en Arabie saoudite.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Droit du travail en Arabie saoudite

Contrats de travail en Arabie saoudite

Les employeurs qui cherchent à recruter des employés en Arabie saoudite sont encouragés à rédiger des contrats de travail écrits et précis. En plus de décrire l’emploi et les responsabilités de l’employé, le contrat de travail doit également indiquer le taux de rémunération, les avantages éventuels et les protocoles relatifs à la démission et à la cessation d’emploi. Les contrats doivent être rédigés en arabe et toutes les références au salaire doivent être faites en riyal saoudien (SAR). 

La loi saoudienne autorise des périodes d’essai allant jusqu’à 30 jours. Si l’employeur et l’employé conviennent de prolonger cette période, elle peut être prolongée de 90 jours.

Les employés qui terminent trois contrats à durée déterminée consécutifs ou qui travaillent de façon continue pour leur employeur pendant quatre ans voient automatiquement leur contrat converti en un contrat à durée indéterminée.

Le service de portage salarial de New Horizons en Arabie saoudite propose des contrats de travail conformes aux réglementations complexes de l’Arabie saoudite en matière d’emlpoi. 

Heures de travail en Arabie saoudite

La semaine de travail typique en Arabie Saoudite est de 40 à 48 heures. Le travail est généralement effectué huit heures par jour, six jours par semaine. Si un employé travaille plus de 40 heures dans une semaine, il a droit à une rémunération des heures supplémentaires, qui correspond à 1,5 fois le taux horaire normal. Il n’y a pas de limite au nombre d’heures supplémentaires qui peuvent être effectuées.

Pendant le Ramadan, la journée de travail en Arabie saoudite est réduite à six heures. Bien que cette politique s’applique normalement à tous les employés, elle n’est requise par la loi que pour accorder cet ajustement aux employés musulmans.

Semaine de travail en Arabie saoudite

La semaine de travail typique en Arabie Saoudite est de 40 à 48 heures. Le travail est généralement effectué huit heures par jour, six jours par semaine. Si un employé travaille plus de 40 heures dans une semaine, il a droit à une rémunération des heures supplémentaires, qui correspond à 1,5 fois le taux horaire normal. Il n’y a pas de limite au nombre d’heures supplémentaires qui peuvent être effectuées.

Pendant le Ramadan, la journée de travail en Arabie saoudite est réduite à six heures. Bien que cette politique s’applique normalement à tous les employés, elle n’est requise par la loi uniquement pour accorder cet ajustement aux employés musulmans.

Jours fériés en Arabie saoudite

L’Arabie saoudite célèbre l’Aïd Al Fitr et l’Aïd al Adha, qui sont des fêtes religieuses. Ces festivals durent respectivement trois et quatre jours. De plus, l’Arabie saoudite observe l’unification de la fête du Royaume le 23 septembre.

Fiscalité du travail en Arabie saoudite

En Arabie saoudite, les employeurs doivent payer des cotisations au GOSI pour leurs employés, qui sont des taxes de sécurité sociale. Ces paiements sont basés sur le salaire de base des employés, les allocations logement et d’autres indemnités particulières. Les employeurs doivent également payer des cotisations pour l’assurance contre les risques professionnels (similaire à la compensation des travailleurs) de 2 % pour leurs employés.

Assurance maladie

Le système national de santé de l’Arabie saoudite fournit des soins médicaux et hospitaliers aux citoyens du pays. Les employés expatriés bénéficient souvent d’une assurance maladie complémentaire comme prestation supplémentaire.

Congés payés

Le nombre minimum de jours de congés payés en Arabie saoudite est de 21 jours, qui est accordé après qu’un employé ait travaillé pour une entreprise pendant au moins un an. À partir de la sixième année d’emploi, le nombre minimum légal de jours de congé est de 30 jours. Les employeurs peuvent avoir des politiques distinctes concernant le report du temps non utilisé à l’année de service suivante ou le plafonnement des jours de congé reportés.

Par ailleurs, le congé du Hadj peut être accordé aux employés musulmans qui travaillent dans l’entreprise depuis au moins deux ans sans interruption. Ce congé peut aller jusqu’à dix jours et ne peut être pris qu’une fois en cinq ans chez le même employeur.

Congé maladie

Les employés ont généralement droit à un maximum de quatre mois de congé maladie s’ils fournissent un certificat médical à leur employeur. Le congé maladie est payé à 100 % pour les 30 premiers jours, à 75 % pour les 31 à 90 jours, et sans solde pour les 91 à 120 jours.

Congé maternité et paternité

En Arabie saoudite, les salariées ont généralement droit à dix semaines de congé maternité payé, à condition qu’elles soient au service de leur employeur depuis au moins un an. Quatre de ces dix semaines peuvent être prises avant la naissance de l’enfant, mais au moins six des dix semaines restantes doivent être prises après la naissance. 

Le congé maternité est payé à moitié prix si l’employée est au service de son employeur depuis au moins un an. Si la salariée est au service de son employeur depuis au moins trois ans, elle a droit à un congé maternité à plein salaire. Les salariées peuvent prendre leurs congés payés au cours de l’année où elles prennent leur congé maternité. Toutefois, si une employée choisit de le faire, elle n’a droit qu’à la moitié de son salaire ou à aucun salaire, selon la durée du congé maternité. 

En Arabie saoudite, les employeurs sont également tenus de prendre en charge les frais médicaux liés à la grossesse et à l’accouchement de la salariée.

Les pères peuvent prendre jusqu’à trois jours de congé paternité rémunéré.

Indemnités et avantages sociaux en Arabie saoudite

Les employés ont généralement droit à un préavis avant d’être licenciés. Pour les employés ayant un contrat écrit et limité, ils ont droit à un préavis de 30 jours avant la résiliation. Ceux qui ont un contrat à durée indéterminée ont droit à un préavis de 60 jours. L’employeur et l’employé peuvent également convenir d’une indemnité au lieu d’un préavis.

Il n’y a pas de délai de préavis pour les contrats à durée déterminée.

Pendant la période de préavis, les employés peuvent utiliser jusqu’à huit heures par semaine pour trouver un autre emploi.

Une fois le contrat de travail terminé, l’employé a droit à une indemnité de licenciement, c’est-à-dire à une indemnité de départ :

  • Égale à la moitié d’un mois de salaire moyen pour chacune des cinq premières années d’emploi
  • Égale à un mois complet de salaire pour chaque année de travail après la cinquième année

La gestion des licenciements et des indemnités de départ peut être compliquée pour les entreprises qui se développent pour la première fois à l’étranger. Le service de portage salarial de New Horizons pour l’Arabie saoudite peut atténuer les risques pour les entreprises étrangères et les guider dans ce processus. 

Indemnités et avantages sociaux en Arabie saoudite

Lois sur la rémunération en Arabie saoudite

Bien qu’il n’y ait pas de salaire minimum pour le secteur privé saoudien, les employés du secteur public doivent gagner au moins 7 585 dollars par an, soit environ 28 444 riyals saoudiens (SAR). Les lois sur la rémunération imposent également le paiement des heures supplémentaires à hauteur de 100 % du taux horaire normal de l’employé, plus une prime de 50 %. Tout travail effectué un vendredi ou un jour férié est considéré comme des heures supplémentaires.

En Arabie saoudite, l’indemnité de licenciement correspond à 15 jours de salaire pour les cinq premières années de travail d’un employé, puis à un mois de salaire complet pour chaque année suivante. Les ressortissants saoudiens ont droit à une indemnité de licenciement supplémentaire, conformément à leur contrat de travail.

Prestations garanties en Arabie saoudite

Au minimum, les employeurs doivent offrir à leurs employés les prestations prévues par la réglementation du pays en matière d’emploi. Ces prestations légales comprennent :

  • Des journées de travail réduites (six heures) pour les employés musulmans pendant le Ramadan
  • 21 jours de congés payés par an
  • Les congés pour les jours fériés annoncés par le gouvernement chaque année

Alors que le minimum légal pour les congés payés est de 21 jours, il passe à 30 jours après six ans de travail.

Les employés musulmans ont droit à un congé pour le Hajj, après avoir été chez leur employeur pendant deux ans. Cette forme de congé ne peut être prise qu’une seule fois dans les cinq ans suivant le recrutement, et ne peut pas dépasser 10 jours.

Gestion des prestationsen Arabie saoudite

En Arabie Saoudite, un plan de gestion des prestations devrait inclure des prestations complémentaires. Cela permettra à une entreprise d’attirer et de retenir des professionnels de haut niveau. Il est considéré comme la « norme » que les employeurs offrent à leurs employés :

  • Assurance maladie complémentaire
  • Billets d’avion pour rentrer chez soi en vacances
  • Argent pour les dépenses en matière d’éducation
  • Plans de retraite
  • Téléphones portables
  • Allocations logement
  • Indemnités de transport

Restrictions en matière de prestations et de rémunération

En Arabie saoudite, les employeurs doivent être attentifs aux congés maladie de leurs employés. Bien que les employés ont généralement droit à quatre mois de congé maladie, ils ont besoin d’un certificat médical pour en bénéficier. Si un employé possède un certificat médical, il a droit à son salaire complet pendant les 30 premiers jours, à 75 % pendant 31 à 90 jours et à un congé sans solde de 91 à 120 jours.

Recevoir une proposition