Perspectives Internationales

Les quatre dragons asiatiques
Définition & guide complet

Importance des quatre dragons asiatiques lors de la sélection d’un marché pour une expansion mondiale

Les quatre dragons asiatiques font référence à certaines des économies les plus fortes du monde – Hong Kong, Singapour, la Corée du Sud et Taiwan. Ces quatre économies ont connu une industrialisation rapide et un développement extrêmement rapide. Ils ont chacun augmenté de plus de 70% entre les années 1960 et 1990.

Chacune des économies de ces Dragons Asiatiques offre d’énormes possibilités aux entreprises qui souhaitent investir dans de nouveaux marchés solides.

Histoire des Dragons Asiatiques

Les quatre dragons asiatiques ont reconstruit leurs infrastructures après la Seconde Guerre mondiale. Les gouvernements locaux ont encouragé l’industrialisation. Les marchés ont poursuivi leur croissance en raison de leur proximité avec certaines des villes les plus peuplées de la planète.

À mesure que les quatre dragons asiatiques augmentaient considérablement leurs revenus, de nouveaux groupes de consommateurs se développaient et les économies se développaient davantage. Ces dragons asiatiques ont tous des infrastructures bien développées et une logistique d’exportation supérieure, ce qui en fait des candidats idéaux pour les entreprises cherchant à s’implanter sur le marché asiatique.

En outre, le revenu par habitant est parmi le plus élevé au monde.

Économie des Dragons Asiatiques

Bien que chacun des quatre dragons asiatiques ait une économie forte, chacun d’eux présente des caractéristiques individuelles qui doivent être prises en compte lorsqu’on envisage de s’implanter sur l’un de ces marchés. Ces qualités uniques sont décrites ci-dessous.

Hong Kong

Hong Kong applique les politiques de libre-échange les plus strictes parmi les quatre dragons asiatiques, n’imposant des droits d’accise que sur l’alcool dur, l’alcool méthylique, le tabac et les hydrocarbures.

Elle n’impose pas de droits d’importation et dispose également de solides secteurs des finances et du marketing. Le bassin de main-d’œuvre est souvent convoité par les entreprises du monde entier. Bien que la ville agisse souvent de manière autonome, elle reste soumise au système politique chinois. Certaines entreprises entrent à Hong Kong pour pénétrer dans d’autres parties du marché en développement de la Chine.

Obtenir un visa de travail à Hong Kong est plus facile que dans d’autres pays. Le processus est simplifié afin que les entreprises puissent rapidement utiliser les employés. Un employeur doit faire une offre d’emploi qui réponde aux exigences chinoises pour obtenir le visa.

Singapour

Singapour bénéficie d’investissements étrangers depuis de nombreuses générations. Le gouvernement encourage leur poursuite en offrant des incitations à se développer dans la région et en abandonnant les réglementations inutiles.

Singapour est l’un des endroits les plus faciles au monde pour faire des affaires car les règles concernant la création d’une société, les visas de travail et les formulaires fiscaux sont simplifiées. Le gouvernement verse également d’énormes sommes d’argent au secteur privé. Il offre un certain nombre d’incitations à la conduite des affaires dans ce pays, ce qui incite de nombreuses nouvelles entreprises à entrer sur le marché.

Singapour a également une stabilité économique qui en fait un phare attrayant pour de nombreuses entreprises.

Le secteur de l’information y est un marché primaire. Au début du 21e siècle, le gouvernement s’est efforcé d’attirer les sociétés de technologie et de motiver le secteur financier à investir davantage dans ces sociétés.

Les citoyens de nombreux pays n’ont pas besoin d’un visa d’affaires avant d’arriver dans le pays. Cela simplifie le processus de demande de visa. Cependant, un employé doit demander un permis de travail et fournir la preuve d’une offre d’emploi avant de commencer à travailler dans le pays.

Corée du Sud

Le gouvernement de la Corée du Sud offre également des incitations fiscales et des subventions aux entreprises étrangères qui bénéficieront à l’économie locale. Ils vont encore plus loin en aidant les entreprises à trouver et à payer des sites industriels et peuvent couvrir les coûts de démarrage. Les zones de libre-échange constituent également un avantage important pour de nombreuses entreprises.

Un système complexe d’immigration et de visas constitue un obstacle de taille pour de nombreuses entreprises souhaitant se développer en Corée du Sud. Les visas sont divisés en différentes catégories. Le gouvernement doit fournir une lettre de recommandation et l’entreprise doit fournir une offre d’emploi avant qu’un travailleur puisse demander un visa. Un système de points est utilisé pour les entrepreneurs qui cherchent à se développer sur le marché.

Taïwan

Le gouvernement de Taiwan a mis l’accent sur la fabrication hautement qualifiée dans les années 1970. Le pays est un marché très convoité pour la fabrication.

Elle produit en grande partie des biens intermédiaires qui entrent dans la composition de produits finis fabriqués ailleurs. En fait, 70% des exportations de Taïwan proviennent de biens intermédiaires. Ces produits comprennent des composants technologiques, tels que des cartes mères et des ordinateurs portables. Des produits électroniques et des machines sont souvent produits à Taiwan.

Les entreprises se tournent souvent vers Taiwan lorsqu’elles produisent des produits à bas prix sur un marché stabilisé. Pour obtenir un visa de travail à Taïwan, une offre d’emploi doit être présentée à un employé. L’employeur doit postuler au ministère du Travail.

Conclusion

Chacun des quatre dragons asiatiques a connu une croissance économique considérable et imprévue au cours des 70 dernières années. Chacune offre ses propres caractéristiques qui doivent être prises en compte lors du choix de l’endroit pour développer votre entreprise. Les experts des marchés asiatiques de New Horizons peuvent vous aider à envisager une entrée sur leur marché.

Articles Similaires

None found

Recevoir une proposition

Related Posts