Perspectives Internationales

Made in china 2025 – tout ce que vous devez savoir

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur print

«Made in China 2025» est un plan stratégique qui a été lancé en 2015 pour réduire la dépendance de la Chine vis-à-vis des technologies étrangères et promouvoir les fabricants chinois de technologies sur le marché mondial. L’objectif est d’atteindre cet objectif d’ici 2025, une décennie après le début du plan.

Développer l’innovation est une priorité claire sous l’administration chinoise actuelle et le plan «Made in China 2025» en fait parti. Ci-dessous, nous allons discuter de l’initiative Made in China 2025 et des controverses qui l’ont entourée depuis sa création.

Objectif du Made in China 2025

L’objectif de «Made in China 2025» est de changer la perception de la Chine de fabricant bas de gamme en fabricant haut de gamme. Le plan n’est qu’une petite partie d’une directive plus large visant à développer des technologies et des réseaux axés sur l’innovation que l’administration actuelle préconise dans le cadre d’un programme complet.

En profitant de l’occasion pour atteindre de nouvelles sources de croissance, les administrateurs chinois espèrent augmenter les capacités de fabrication pour les mettre en conformité avec les autres pays industrialisés. En augmentant les capacités technologiques du pays, la Chine ne sera plus aussi dépendante des autres nations pour les technologies de pointe et pourra améliorer sa trajectoire d’une manière proportionnée à ses objectifs globaux.

L’administration souhaite profiter de sa large et puissante base de consommateurs et se positionner comme une source mondiale à valeur ajoutée.

Influence du Made in China 2025

Les objectifs du Made in China font référence à l’initiative allemande «Industrie 4.0». Les décideurs politiques ont étudié ce plan et créé un plan unique pour la Chine. Si Made in China 2025 réussit, la Chine renforcera de nouveau sa réputation de superpuissance mondiale dans le secteur manufacturier.

Secteurs Prioritaires

L’initiative Made in China 2025 met en évidence dix secteurs prioritaires, notamment:

  • Technologies de l’information de nouvelle génération
  • Machines-outils avancées à commande numérique et robotique
  • Technologie aérospatiale, y compris les moteurs d’avion et l’équipement embarqué
  • Produits biopharmaceutiques
  • Equipements médicaux performants
  • Équipements électriques
  • Machines agricoles
  • Matériel ferroviaire
  • Véhicules à économie d’énergie et véhicules à énergie nouvelle
  • Génie océanique

En se concentrant sur ces industries émergentes, la Chine concentre son développement sur ces domaines de croissance afin que le pays ait une plus grande durabilité et moins d’interdépendance avec les autres pays.

Initiatives Gouvernementales

Pour atteindre les objectifs du Made in China 2025, le gouvernement a encouragé la croissance dans ces secteurs technologiques, orientés sur l’innovation, notamment l’énergie propre, l’informatique et la robotique. Le gouvernement soutient davantage la production de biens spécialisés et investit dans la recherche et le développement.

En outre, la Chine accorde des subventions et finance des entreprises publiques pour atteindre ces objectifs ambitieux. Historiquement, une partie du plan MIC 2025 consistait à fournir un soutien public direct et indirect dans les segments de fabrication de haute technologie.

Polémiques Autour du MIC 2025

L’initiative Made in China 2025 a reçu quelques critiques mondiales car elle vise à démettre certains dirigeants mondiaux de leurs positions puissantes dans certaines industries. Il a certains quotas que la Chine souhaite atteindre, notamment la fabrication de composants et de matériaux de base de`pour atteindre 40% d’ici 2020 et 70% d’ici 2025.

Le plan contient également des instructions détaillées basées sur la part du marché technologique du pays qui sera contrôlée par des sociétés chinoises et le nombre de pièces détachées dans les produits qui devra être fabriquées en Chine. Certains jugent cela contraire aux principes du libre-échange qui visent à uniformiser les règles du jeu.

De plus, si la Chine devient autosuffisante, cela lui permettrait de devenir un fournisseur plus important sur le marché mondial. Cela a légitimement suscité des craintes chez les fabricants d’autres pays, car cet élan pourrait perturber le marché que d’autres pays possédaient et dépendaient depuis des décennies.

Le plan MIC 2025 a également été une source de discorde pendant la guerre commerciale américano-chinoise. Les politiciens américains ont affirmé que les transferts de technologie forcés par la Chine constituaient une grande partie du problème.

Quelques Changements à l’Etude

En raison du contrecoup international, les décideurs politiques envisagent d’apporter des modifications au plan MIC 2025 qui encourageraient les investissements étrangers et supprimeraient les dispositions ciblant certains pourcentages que les composantes des MIC devaient respecter.

Un autre changement potentiel qui est envisagé par les décideurs politiques est de décaler le calendrier prévu afin que tous les objectifs ne soient pas forcément atteints d’ici 2025.

Cependant, malgré ces changements, la Chine continue de poursuivre sa mission de développement de technologies avancées et d’essayer de réduire sa dépendance à l’égard des connaissances occidentales. Les décideurs politiques vantent les avantages économiques et stratégiques importants de ce modèle.

De plus, de nouveaux objectifs industriels peuvent encore être fixés. Cependant, ils seront sûrement de nature plus subtile ou ne pas être publiés dans un forum public. Par exemple, des politiques régionales ou sectorielles pourraient attirer des investissements sans pour autant faire la publicité d’une ambition nationale.

Des zones plus vastes comme Pékin peuvent adopter des normes de concurrence loyale pour les entreprises étrangères, publiques et privées, ce qui pourrait attirer des investissements financiers supplémentaires de la part des étrangers et rendre la Chine plus amicale lorsqu’elle traite avec des entreprises étrangères.

Cette approche à deux volets du développement de la technologie pour faciliter le recours aux connaissances occidentales et aux politiques de réforme pour que les investissements étrangers soient plus accessibles pourrait permettre à la Chine de maintenir des politiques commerciales solides tout en se protégeant des mesures punitives supplémentaires des États-Unis.

Des politiques chinoises sont en cours d’adoption pour faire avancer les objectifs des législateurs, notamment:

  • Réduire la charge du système d’assurance sociale
  • Ouvrir l’accès au marché aux entreprises étrangères
  • Stimuler la participation du secteur privé
  • Renforcer la protection de la propriété intellectuelle
  • Faciliter les capacités commerciales étrangères et nationales

Ces nouvelles politiques pourraient avoir un impact dramatique sur l’investissement étranger au cours des prochaines années.

Obtenir des Informations sur les Changements de Politique Affectant Votre Entreprise en Chine

New Horizons Global Partners dispose d’un personnel expérimenté et compétent qui peut échanger sur les derniers changements et comment ils peuvent avoir un impact sur vos investissements étrangers en Chine.

Nous proposons des solutions commerciales innovantes pour vous aider à développer votre entreprise en Chine lorsque l’opportunité se présente.

Nos solutions de portage salarial peut vous permettre d’avoir du personnel local disponible en quelques jours. Nous pouvons également vous aider à atteindre vos objectifs à long terme de création de votre entreprise en Chine.

Contactez-nous dès aujourd’hui pour en savoir plus sur notre suite de services.

Articles Similaires

None found

Recevoir une proposition

Related Posts