Création d'entreprise en Birmanie | Soutien continu

Création d’entreprise en Birmanie

Guide pour créer une entreprise en Birmanie

Les entreprises souhaitant tirer pleinement parti des mégaprojets émergents à Ayeyarwaddy, Mandalay, Muse, Shan State ou Yangon en Birmanie pourraient souhaiter créer une entité juridique distincte dans le pays.

Plusieurs grandes sociétés se sont récemment développées en Birmanie, permettant à leurs marques régionales de gagner du terrain dans le pays. Avec une population jeune en pleine croissance et une augmentation des opportunités d’emploi dans ses grandes villes, son emplacement, entre l’Inde et l’Asie, est privilégié  pour développer ses activités.

De plus, la Birmanie a assoupli les restrictions imposées aux investisseurs étrangers au cours des dernières années, ce qui en fait un marché plus accessible. Vous trouverez ci-dessous les types de société les plus courants que vous pourriez envisager de créer pour vous implanter dans ce pays.

Rationalisez la création de votre société

Création d'entreprise​

Notre équipe d'experts sur place travaille aux côtés des gouvernements locaux pour gérer l'essentiel du processus de création de sociétés. Cela vous permet de gagner un temps précieux et d'économiser de l'argent.

Services​ de conseil

Nos conseillers spécialisés gèrent l'ensemble des services mensuels de votre entreprise. Cela inclut votre comptabilité et votre planification financière.

Service local des ressources humaines

Vous pouvez compter sur le soutien de notre service local des ressources humaines pour obtenir des conseils fiables et conformes à la législation pour l'ensemble de la mise en place de votre société. 

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur print

Avantages de la création d'une entreprise en Birmanie

La Birmanie est un pays en développement qui offre de formidables opportunités à ceux qui souhaitent investir dans une économie en croissance. La population birmane dépasse les 50 millions d’habitants, dont beaucoup ont moins de 40 ans.

Ce apys offre une main-d’œuvre instruite et des salaires bas. Il est idéalement situé en Asie, accessible par voie maritime et aérienne, et possède de nombreuses ressources naturelles qui n’ont pas été pleinement exploitées jusqu’à présent.

Activités restreintes

Avant de vous lancer dans les types d’entreprises que vous souhaitez peut-être envisager, vous devez être conscient des activités restreintes en Birmanie.

À l’instar de nombreux pays d’Asie, une participation étrangère à 100% dans des entreprises n’est pas possible dans certains secteurs d’activité. En Birmanie, les activités restreintes pour les investisseurs étrangers sont :

  • Fabrication d’armes et de munitions
  • Commerces de proximitéet supérettes
  • Services de guide touristique
  • Trafic aérien et services de pilotage
  • Gestion des forêts
  • Production de métaux radioactifs
  • Inspection des travaux électriques

La loi Birmane réglemente la propriété des étrangers dans ces secteurs et dans certains autres. Certaines de ces activités sont totalement interdites aux investisseurs étrangers, tandis que d’autres nécessitent un partenaire local avec une coentreprise.

La société à responsabilité limitée

La société à responsabilité limitée est l’option la plus populaire pour les investissements étrangers, bien qu’elle puisse également être utilisée par une entreprise locale. Les entreprises dont la propriété étrangère représentent jusqu’à 35% sont toujours considérées comme des entreprises locales en Birmanie.

Pour créer une société à responsabilité limitée en Birmanie, vous avez besoin d’au moins un actionnaire qui peut être une personne physique ou une société. Il doit également y avoir au moins un administrateur résident qui est tenu de vivre en Birmanie pendant la majorité de l’année.

De plus, vous devez avoir l’approbation de la Commission d’investissement de Birmanie avant de créer ce type d’entreprise. 50 000 $ pour les industries de services ou 150 000 $ pour les industries manufacturières sont requis pour le capital minimum à verser.

Différents types d’entreprises de services peuvent être créés avec ce type de structure, tels que les entreprises de:

  • Conseil
  • Consulting
  • Gestion
  • Installation
  • Service hôtelier
  • Services de restauration
  • Formation
  • Éducation

Coentreprise

Les coentreprises sont particulièrement adaptées aux sociétés qui souhaitent profiter de l’expertise ou des connaissances d’un partenaire local ou qui souhaitent investir dans un secteur d’activitée qui nécessite qu’elle soit détenue majoritairement par une entreprise locale. Votre entreprise peut exercer toutes les activités commerciales autorisées par la loi lorsque vous avez une coentreprise.

Les coentreprises birmanes sont considérées comme des sociétés à responsabilité limitée et doivent se conformer à toutes les réglementations qui les concernent. Pour former une coentreprise en Birmanie, vous devez avoir au moins deux actionnaires, dont l’un doit être un actionnaire local.

Vous devez préparer et fournir un mémorandum d’association et des statuts pour votre entreprise qui définissent les pouvoirs de vote, les pouvoirs du directeur général et d’autres informations critiques.

Sociétés par actions

Les sociétés par actions ou société publique à responsabilité limitée exigent que vous ayez un minimum de sept actionnaires et un investissement en capital minimum de 50 000 USD. Bien que les sociétés par actions ne soient pas obligées d’être cotées à la Bourse de Yangon, si vous le faites, vous devez disposer d’un capital minimum de 500 000 USD.

Les états financiers de la société font l’objet d’un audit.

Succursale

Si vous avez une société mère à l’étranger, une autre entité que vous pourriez envisager de créer est une succursale. La société mère reste responsable de toutes les dettes et obligations de la succursale. Vous devez avoir au moins un actionnaire. Vous devez également avoir un représentant autorisé de l’entreprise.

Pour créer une succursale, vous devez disposer d’un capital minimum de 50 000 USD. Votre succursale sera tenue de payer 35% d’impôt sur les sociétés.

Bureau de représentation

Les entreprises étrangères peuvent choisir de créer un bureau de représentation entièrement étranger. Ce type d’entreprise n’est pas autorisé à se livrer à des activités génératrices de profit. Elles peuvent mener des études de marché, de faisabilité ou collecter des données. Les bureaux de représentation ne peuvent gagner aucun revenu ni émettre de factures.

Au moins un actionnaire et un représentant autorisé de l’entreprise sont nécessaires pour établir un bureau de représentation en Birmanie. De plus, la société doit injecter 50 000 USD de capital minimum.

Il peut être utile de créer un bureau de représentation pour établir une présence locale en Birmanie. 

Étapes pour créer une entreprise en Birmanie

Bien qu’il existe des processus légèrement différents en fonction du type d’entité que vous sélectionnez, parmi les étapes habituelles pour créer une entreprise en Birmanie, on retrouve :

  • Demander un nom commercial en Birmanie au bureau d’enregistrement des sociétés sous la direction des investissements et de l’administration des entreprises (DICA).
  • Obtenir une adresse professionnelle enregistrée locale, qui peut être un bureau physique ou un bureau virtuel. Les entreprises étrangères peuvent louer un bureau physique pour une durée maximale de deux ans.
  • Demander un certificat de constitution d’entreprise à la DICA et soumettre la documentation nécessaire, y compris le mémorandum et les statuts, la demande, les dépenses locales estimées pour votre première année d’exploitation, la documentation financière et les activités prévues.
  • Obtenir un permis temporaire de commerce avec la DICA.
  • Enregistrer l’entreprise en soumettant une déclaration d’enregistrement, des copies du mémorandum et des statuts, la déclaration de la version traduite officielle des documents, la liste des administrateurs, le nom du représentant autorisé et la demande de constitution signée par tous les actionnaires devant un avocat certifié en Birmanie.
  • Ouvrir un compte entreprise et y déposer le capital minimum.
  • Obtenir le sceau officiel de l’entreprise.
  • S’inscrire auprès de l’administration fiscale de la sécurité sociale.
  • Enregistrer l’entreprise pour les taxes commerciales auprès du Département des impôts, si nécessaire.

Il peut y avoir des exigences supplémentaires en fonction du type d’entreprise que vous créez ou de la région dans laquelle vous l’ouvrez. Vous devrez peut-être fournir un plan d’affaires détaillé et préparer des formulaires d’inscription supplémentaires.

Durée moyenne de la création d'une entreprise en Birmanie

Le processus typique pour créer une entreprise en Birmanie peut être achevée en seulement deux semaines. Cependant, cela peut prendre plus de temps si votre entreprise réalise un investissement en capital plus important, a un impact significatif sur l’environnement ou la communauté locale ou si elle est incluse dans des catégories restreintes.

Il peut s’écouler environ trois à six mois pour recevoir toutes les approbations nécessaires de la Commission d’investissement de Birmanie et pour devenir opérationnel. Le processus de création d’une entreprise en Birmanie est souvent compliqué pour les étrangers et s’il n’est pas correctement effectué, cela peut entraîner des retards importants. New Horizons peut vous aider pour que le processus de création se déroule sans aucun problème.

Externalisation avant l'approbation finale

Les entreprises étrangères en Birmanie peuvent être prêtes à lancer des opérations avant que le processus de création ne soit finalisé. Ces entreprises peuvent choisir d’externaliser afin de déployer rapidement une main-d’œuvre locale ou de tester le marché.

En utilisant une agence de portage salarial, vous pouvez voir comment le marché réagit à votre entreprise, produit ou service avant de réaliser un investissement majeur dans le pays. Cette alternative vous permet également de mieux planifier. Au cours de cette phase, vous pouvez générer des revenus en Birmanie, facturer des clients et fournir des produits et des services.

Une agence de portage salarial vous permet de recruter des employés en Birmanie avec ou sans créer une entité juridique distincte.

Pour commencer

Si vous êtes prêt à développer votre entreprise en Birmanie, les experts locaux de New Horizons peuvent vous aider à sélectionner le meilleur type de structure pour votre entreprise. New Horizons est une solution unique qui aide les entreprises étrangères à implanter leurs activités commerciales en Birmanie, à remplir les formalités juridiques nécessaires, à mettre en place une main-d’œuvre temporaire via un accord de portage salarial, à recruter du personnel clé et à fournir un soutien continu. Nous nous spécialisons dans les services de création, d’enregistrement, de licences et d’autres fonctions commerciales importantes.

Nos experts ont une solide compréhension de la législation locale et des diverses secteurs d’activité. Tirez parti de l’étendue de nos connaissances en nous contactant dès aujourd’hui pour en savoir plus sur notre expérience et comment nous pouvons vous aider.

Request a proposal

Simplifions la création de votre société en Birmanie

Request a proposal

Recevoir une proposition